Savoir-faire

Le compost : la bonne recette


Que peut-on y mettre ? Comment le préparer ?... nos réponses

Le compost : la bonne recette

Avant de pailler le jardin pour l'hiver, il est bon de faire des apports de compost.
Voici donc un petit guide qui vous permettra de le confectionner.

Un indicateur : Le tas de compost permet de se débarrasser de bon nombre de déchets et de récupérer une matière première nécessaire à toutes les cultures.
Vous obtiendrez environ 500 g de compost avec 5 kg de déchets !



Jetez-y :   

les déchets ménagers végétaux ;   
◙ les mauvaises herbes (sauf en graines) ;   
les déchets de tonte non traités ;   
les tiges et feuilles fanées ;   
le vieux terreau, les fonds de pots ;    
la paille, le foin, les tailles de haie ;  
le marc de café, les déchets de thé ;   
le papier ou carton en petits morceaux.    


N'y jetez pas :

les pierres ;
les mauvaises herbes traitées ;
le verre ;
les feuilles mortes à décomposition lente (platane, marronnier) ; faire un tas à part pour les déchets à décomposition lente.
le métal ;
le plastique ;
le papier ou carton en épaisseur.


L'Entretien :

Mélangez matières humides et matières sèches, matières grossières (branchages) et fines, matières carbonées (pailles, feuilles mortes, papier, carton) et matières azotées (tontes de gazon, épluchures, déjections animales).
Aérez en retournant le tas (au moins trois fois) pour favoriser le développement de micro-organismes (fermentation aérobie).
Arrosez si le compost est trop humide, car les micro-organismes utiles sont asphyxiés ; s'il est trop sec, ils se dessèchent.



Pour activer votre compost naturellement :

Arrosez-le avec du purin d'ortie et de consoude !
Chacune de ces plantes a une spécificité : le purin d'ortie est plus riche en azote et le purin de consoude est plus riche en potasse.

Notre recette :
Les deux purins (celui d'ortie et celui de consoude) se préparent de la même façon.

Préparez séparément les deux purins, avec, à chaque fois, 1 kg de plantes fraîches pour 10 litres d'eau (de pluie ou de source) ; laissez fermenter,
en remuant tous les jours.

Au bout de 5 à 7 jours, mélangez les deux purins et arrosez votre compost (vous pouvez y mettre aussi les feuilles ayant macéré).

Lire également : Tamiser le compost ? ; Compost : c'est décidé, je me lance !

 

 


Pour soumettre un événement ou poster un commentaire, devenez membre !
Vos photos
posté par
posté par
posté par